Pauline Büttner

 

Pauline débute le théâtre au lycée avec la compagnie Premier Acte. Après son baccalauréat elle entre au cours Myriade à Lyon, où elle suit pendant deux ans l’enseignement de Georges Montillier, Jérôme Fonlupt et Christophe Véricel.

Elle s’installe à Paris en 2010 et intègre le Conservatoire Charles Münch (Paris XIe).

En parallèle, elle joue dans plusieurs spectacles tant à Lyon qu’à Paris : L’Annonce faite à Marie, de Paul Claudel, mis en scène par Manuel Olinger, Baal de Brecht, dans une mise en scène de Florent Lombroso, Les Vagues de Virginia Woolf avec la compagnie le Coracle, Caligula d’Albert Camus mis en scène par Arthur Viadieu.

 

En 2014 elle a joué dans Enterrement d'une vie de jeune fille de  Gilles Granouillet.

A sa sortie du conservatoire, elle participe activement à la création de la compagnie Luce avec Claire Olier et Marie-line Vergnaux avec pour objectif de privilégier l'écriture contemporaine. C'est ainsi qu'elle assiste Marie-line Vergnaux à la mise en scène d'Eva, Gloria, Léa de Jean-Marie Piemme, et joue dans 2h14, de David Paquet et La solitude d'une autre, de Claire Olier. Elle travaille aussi sur plusieurs court-métrages tels que Les Caprices de Marianne, réalisé par Antoine Pérez et Parce que la nuit, de Bastien Michel

Pauline approfondit son expérience de l'assistanat à la mise en scène avec Sarah Calcine pour Mi Muñequita, cabaret électrique, de Gabriel Calderon.

Depuis 2014, Pauline travaille également au sein de l'association JRS avec laquelle elle organise des ateliers de théâtre et de clown à destination des jeunes demandeurs d'asile et réfugiés. Une représentation publique a eu lieu en juin 2016.